L'enterrement civil se pratique sans culte, le cercueil ne passe donc pas par l'église.
Cependant, les funérailles mettent en avant le recueillement et l'hommage du défunt.
Dans le passé certaines personnalités ont voulu un enterrement civil. Cet acte politique était fait pour s'opposer à l'autorité religieuse.

Aujourd'hui ils représentent la moitié des enterrements en France. Il n'y a besoin d'aucune autorisation particulière en dehors des démarches administratives habituelles.
Le défunt sera soit inhumé soit fera l'objet d'une crémation. Une cérémonie en hommage au défunt a lieu. Ceci permet aux proches de faire leur travail de deuil plus facilement.

Un maître de cérémonie sera également présent pour veiller au bon déroulement des obsèques et pourra prononcer un discours mais généralement, la famille s'en charge.

Si il n'y a pas de cérémonie au funérarium ou au crématorium, l'hommage peut avoir lieu directement au cimetière. La famille peut se recueillir en silence, avec une prise de parole ou accompagnée de musique. Ceci sera en fonction de ce qu'aura prévu la famille.

Date: 
Mardi, 21 mai, 2019
Image: 
Le saviez-vous enterrement civil Pompes funèbres Nice

Entreprise familiale

au service des familles

10/10
2 avis
Voir le certificat
Professionnels certifiés
Membre du réseau
d’excellence